Voyager en étant dialysé : Les conseils clés pour un séjour réussi

Partir en vacances, effectuer des déplacements pour des raisons professionnelles ou voyager en étant dialysé ne doit pas être un obstacle ! Il suffit de bien organiser son voyage afin de bénéficier de ses soins sur son lieu de résidence temporaire. Voici 14 recommandations à suivre pour partir l’esprit serein lorsque l’on est insuffisant rénal.

   

L’Insuffisance Rénale Chronique Terminale nécessite un traitement médical contraignant, avec plusieurs séances de dialyse hebdomadaires. Elles se réalisent pour le plus grand nombre de patients dans un centre de soin ou une unité médicale adaptée. La dialyse permet d’assurer la fonction des reins lorsque ces derniers ne sont plus en mesure d’assurer seuls leurs rôles. Elle permet, grâce à une machine spécifique, de filtrer le sang de ses déchets normalement éliminés par les reins, avant de le réinjecter dans la circulation sanguine du patient et de contrôler les volumes de liquides dans le corps.

Lorsque vous envisagez de partir en voyage, que ce soit en France ou à l’étranger, il est nécessaire de prendre certaines dispositions afin de pouvoir poursuivre vos séances de dialyse sur votre lieu de résidence.

14 recommandations à suivre :

  • Anticipez un maximum votre voyage, soit plusieurs mois à l’avance.
  • En cas de dialyse péritonéale, vous pouvez vous faire livrer vos fournitures sur votre lieu de résidence ponctuelle et n’emmener avec vous que votre dispositif (le cycleur).
  • En cas d’hémodialyse à domicile ou en centre, plusieurs démarches sont à effectuer pour être accueilli dans un centre. Les places sont limitées sur les lieux touristiques, en particulier en saison estivale.
  • Choisissez de préférence une destination où un centre de dialyse se trouve à proximité.
  • Faites part de votre projet à votre néphrologue une fois ces premières informations collectées. Précisez-lui la destination où vous souhaitez vous rendre et sur quelle durée. Il verra avec vous si votre état de santé vous permet de voyager.
  • Votre centre de dialyse peut rechercher un centre de dialyse le plus proche de votre lieu de résidence et les contacter afin de leur adresser une demande de séjour « vacancier ». Il se charge également de leur transmettre votre dossier médical complet. Le centre sollicité confirmera si sur la période demandée, il est possible de vous accueillir et vous précisera les modalités de prise en charge à effectuer. Vous pouvez également faire vous-même vos recherches en cliquant sur ce lien Trouver un centre près de chez soi et lui soumettre les adresses de centres que vous avez référencé.
    • Si vous voyagez en France, dans les Dom Tom ou dans les pays de la Communauté européenne, votre traitement de dialyse sera pris en charge et vous n’aurez pas d’avance de frais à faire. La Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM), délivrée sur demande par votre Caisse d’Assurance Maladie, garantit un accès direct aux soins médicaux, selon la législation en vigueur dans le pays.
    • Si vous voyagez à l’étranger, il est nécessaire de demander un devis au centre de dialyse qui pourra vous accueillir afin que vous puissiez effectuer une demande d’entente préalable à la Sécurité Sociale. Une avance de frais est généralement requise et un reste à charge est parfois appliqué sur la base des frais réels et dans la limite des tarifs pratiqués en France.

Si votre état de santé ne vous empêche pas de voyager en étant dialysé et qu’une place vous est réservée dans le centre de dialyse sollicité, n’oubliez pas dans vos bagages :

  • Une copie de votre dossier médical complet. Bien qu’il ait été transmis au préalable, il est plus prudent de l’avoir sur vous en complément. Il vous sera demandé par le centre de dialyse qui vous accueillera afin de savoir précisément de quel type de dialyse vous bénéficiez, quelle est votre groupe sanguin, votre poids, vos antécédents médicaux, etc.
  • Vos médicaments. Certains centres de dialyse ne fournissent pas les prescriptions faites en parallèle de votre dialyse. Prenez-les avec vous ainsi que les ordonnances de vos médicaments avec les certificats médicaux associés décrivant votre maladie et le traitement mis en place. Ces certificats permettent également de justifier le transport de votre matériel. Gardez-les principalement dans votre bagage à main avec un certificat de transport.
  • Souscrivez à une assurance spécifique. Demandez à votre mutuelle ou à votre service de néphrologie de vous indiquer les compagnies qui assurent les patients sous dialyse. Les assurances de voyage classiques ou incluses par les cartes bancaires ne couvrent pas les maladies chroniques car elles sont soumises à des « conditions de bonne santé antérieure ou d’absence de traitements médicaux en cours ». Pour les séjours en France et étranger, il est donc recommandé de souscrire une assurance (en cas d’annulation ou d’appel à la greffe) spécialement adaptée aux besoins des patients dialysés. Ce type d’assurance fonctionne sous réserve que la maladie soit stabilisée au moment de l’inscription au voyage et que les complications qui pourraient survenir soient totalement imprévisibles.
  • Gardez sur vous le numéro téléphonique de l’assistance de l’assurance de rapatriement sanitaire.

Une fois sur place :

  • Appelez le centre chargé de vous accueillir avant votre venue afin de leur confirmer votre présence.
  • Communiquez-leur votre numéro de téléphone pour qu’ils puissent vous contacter facilement en cas de problème.
  • Soyez ponctuel au rendez-vous et anticipez le trajet et le temps nécessaire pour vous rendre au centre de dialyse en partant de votre lieu de résidence.
  • Si vous avez des préférences quant aux techniques employées (ou des problèmes avec certains gestes techniques), signalez-le à l’avance.

De l’anticipation, une organisation rigoureuse et bonne coordination entre les différents acteurs de la chaine de soins sont essentielles pour voyager en étant dialysé sereinement et profiter pleinement de votre séjour en famille, entre amis ou pour des raisons professionnelles.

Sources :

 

Articles similaires
Un monde en changement – Newsletter n°31

Édito publié le 20 Juin 2024 Un monde en changement L’atelier FHP-REIN qui se tient traditionnellement à l’occasion de la Lire la suite

Actus Santé de la newsletter N° 31 – Juin 2024

Article publié le 20 Juin 2024 Retour sur l'atelier du 13 juin 2024 Retrouvez les supports présentés lors de l’atelier Lire la suite

Explorer toutes les pistes pour économiser l’eau

Article publié le 20 Juin 2024 Explorer toutes les pistes pour économiser l’eau En 2022, une subvention à hauteur de Lire la suite