Nouveau mandat, continuité des actions – Newsletter N°3

Nouveau mandat, continuité des actions

En premier lieu, je vous adresse mes sincères remerciements pour la confiance que vous m’accordez pour ce mandat de président de la FHP REIN pour les trois ans qui viennent. Je salue également les 12 administrateurs nouvellement élus ou réélus. Experts éprouvés, ils constituent les forces vives de notre syndicat professionnel et représentent les différentes composantes de notre
activité.

  • Atika Alami, Centre Hospitalier Privé de l’Europe, Le Port Marly
  • Philippe Auvray, Centre d’Hémodialyse des Alpes, Manosque
  • Catherine Fulpin, Clinique Louis Pasteur, EsseyLèsNancy
  • Hervé Gourgouillon, Viceprésident de la FHP REIN, Diaverum Paris 
  • Antoine Lacaille, Autodialyse Jean Mermoz Galac, Drancy
  • Vincent Lacombe, Président de la FHP REIN, Clinique Néphrologique Saint Exupéry, Toulouse
  • Stéphane Liévain, Trésorier de la FHP REIN, Clinique Internationale du Parc Monceau, Paris
  • Dr Stéphane Locret, Secrétaire Général de la FHP REIN, Clinique du Landy, SaintOuen
  • Jeanne Loyher, Société de dialyse du groupe Clinifutur, SainteClotilde
  • Pierre Malterre, Polyclinique de Francheville, Périgueux
  • Gorka Noir, Centre de dialyse de l’Estrée, Stains
  • Benjamin Raulet, Néphrocare ÎledeFrance, Fresnes

L’année 2020 était inédite à plus d’un titre.

En effet, sans déroger à la prise en charge impérieuse de la suppléance rénale, les centres privés de dialyse et de néphrologie ont prouvé leur force et leur capacité de résilience face à l’épidémie. Ils ont toutefois rencontré de nombreuses difficultés dont la FHP REIN s’est faite la porteparole auprès de la FHP et de la DGOS : reconnaissance de la fragilité des patients insuffisants rénaux, enregistrement des patients atteints de la Covid, manque d’équipements de protection, transports, etc.

Incontournables dans l’offre de soins, les établissements de dialyse et de néphrologie doivent être pleinement bénéficiaires des soutiens prévus pour gérer la crise de la Covid : avance de trésorerie, garantie de financement, aide au financement des surcoûts, prime Ségur.

Le chantier, lancé puis interrompu par la crise de la Covid, de la réforme des autorisations et du financement a également concentré nos efforts. La DGOS a repoussé les négociations sur le
financement pour prioriser celles des autorisations. Nombre courriers et contributions ont été adressés pour faire évoluer la position de la DGOS. Si nos arguments ont convaincu le ministère, ils se sont vus rejetés par l’ensemble des autres professionnels, refusant tout changement.

La FHP REIN conserve sa ligne politique. Elle défend une prise en charge globale du patient insuffisant rénal dans des parcours néphrologiques reconnus et financés : soins critiques spécialisés, contributions aux bilans prégreffe, suivis en postgreffe, mise en œuvre du forfait MRC (maladie rénale chronique) pour les patients aux stades IV et V, séjours en SSR spécialisé, traitements à domicile. Elle demande la clarification de l’organisation actuelle des prises en charge des insuffisants rénaux pour l’agencer suivant trois modalités : dialyse adossée à de l’hospitalisation (en centres d’hémodialyse et en unités de dialyse médicalisée (UDM)) ; dialyse de proximité (unités mixtes UDM/autodialyse) ; dialyse à domicile. Enfin, elle appelle à un assouplissement des conditions techniques de fonctionnement pour évoluer vers des ratios rapportés à des équivalents temps plein annualisés. Ceci vient en cohérence avec la structuration de la prise en charge des autres pays comparables à la France au niveau européen et international.

Concernant l’outil syndical, une nouvelle forme participative de travail a fait ses preuves en 2020 avec la tenue de 8 conseils d’administration pour bâtir les positions de la profession défendues dans le cadre de la réforme du régime des autorisations. 2021 verra par ailleurs, la mise en ligne du portail internet Objectif Rein Santé.

Nous apprenons le temps long des négociations, elles requièrent du souffle ! Nous défendons nos positions avec les meilleurs arguments dans un environnement qui nous est peu favorable a priori. Je les porterai avec force et conviction.

Vincent Lacombe
Président FHP REIN