Covid : la réponse des centres lourds – Newsletter N°2

Covid : la réponse des centres lourds

Quand les professionnels de santé organisaient la déprogrammation puis la reprogrammation, nous organisions un plan de continuité de l’activité de dialyse. Nous étions, et sommes toujours, en première ligne quelles que soient les circonstances : la survie de nos patients est en jeu. Tous, nous avons accompli notre mission grâce au professionnalisme des équipes et à la solidarité interprofessionnelle ; les patients nous ont fait confiance. Pour l’essentiel donc, nous avons compté sur nos seules forces, sans attendre, la néphrologie privée a fait le job !

Avant l’épidémie, les politiques de santé, par dogmatisme, cherchaient à contraindre les capacités en centre lourd. Ces centres, victimes d’un véritable « bashing », ont pourtant été et sont aujourd’hui la très précieuse réponse à la continuité des soins. Ils sont le pivot de la prise en charge de l’insuffisance rénale.

La FHP REIN demande à ce que ces enseignements tirés de la première vague de l’épidémie soient ainsi
pris en compte dans les réformes des autorisations et du financement.


Vincent Lacombe

Président FHP REIN