De la sérénité pour prévenir et soigner – Newsletter N°16

De la sérénité pour prévenir et soigner

Nous avons passé depuis deux années des moments forts de tous ordres : une pandémie qui nous a rappelé que nous n’étions pas à l’abri de ce type d’évènement mais avec une mobilisation des professionnels sans précédent que nous qualifions aujourd’hui d’ « esprit Covid », une crise humaine post premières vagues conduisant les femmes et les hommes de la santé à s’interroger sur le sens de leurs actions professionnelles et personnelles, nous amenant progressivement vers une crise des ressources humaines qui s’est installée dans la durée et dont les clefs de sortie sont multifactorielles.

Notre vœu 2023 est de retrouver de la sérénité en sortant progressivement de ces tensions sanitaires et RH afin de conduire, dans de meilleures conditions pour nos professionnels de santé, toutes les actions de prévention et de soins à l’attention des patients atteints d’insuffisance rénale.

Leurs attendus changent et notre mission évolue progressivement : de la stricte séance de dialyse sous toutes ses modalités, nos établissements sont devenus des lieux d’information, de prévention, de dépistage, d’éducation thérapeutique, de consultations et de soins en néphrologie au sens large. L’accroissement du nombre de patients insuffisants rénaux, la chronicité de la maladie et ses caractéristiques, nous enjoignent d’imaginer de nouveaux accompagnements et prises en charge. La profession a déjà démontré son engagement sans réserve dans les dispositifs de prévention en participant pleinement aux travaux sur la mise en place du forfait MRC et en soutenant son développement. Ce dispositif doit être consolidé avec la prise en compte d’indicateurs de qualité dans le dispositif de financement. De la même façon, nous répondrons présents pour participer aux travaux annoncés par la Président de la République visant à aménager le financement à la T2A. La question de l’application stricte de la T2A aux prises en charge de patients chroniques a déjà été soulevée à de nombreuses reprises. Cependant, une démarche doit être conduite avec méthode en s’appuyant autant que de besoin sur de la donnée et sur les réalités de terrain, afin de mesurer les bénéfices et les risques de tout nouveau modèle de financement.

Aux côtés de la FHP-MCO et de l’AFC-UNHPC, nous plaçons l’année 2023 sous le signe de la prévention. L’engagement de notre secteur dans la prévention et le dépistage se traduit par un partenariat fort avec France Rein et s’exprime très concrètement notamment durant la semaine nationale du rein du 4 au 11 mars, durant laquelle nous vous engageons à décliner des actions à partir de vos établissements. Prévenir et dépister avant de soigner est de notre responsabilité !

Les administrateurs de la FHP-REIN se joignent à moi pour vous présenter nos meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2023.

Vincent Lacombe

Président FHP REIN