Édito de la newsletter N°9

Un engagement au long cours

Cette période de l’année est celle de l’aboutissement de la campagne budgétaire. Elle est, comme l’an dernier, marquée par la mise en œuvre du Ségur 2, la croissance de l’enveloppe IFAQ, l’absence de modulation tarifaire sur la base des Tarifs Issus des Coûts, la dernière année d’application de l’accord de pluri-annualité et la prolongation jusqu’au 30 juin 2022 du mécanisme de la garantie de financement. Nous regrettons cependant la publication tardive des tarifs mettant à mal la trésorerie de nos établissements.

Cette période est aussi celle où une fois par an, la journée mondiale et la semaine nationale du rein attirent l’attention sur notre activité. Ce rendez-vous du calendrier nous donne l’occasion de souligner l’offre de dialyse, y compris de proximité, assurée par les établissements de santé, qui s’est illustrée durant la crise sanitaire, et la construction progressive d’un parcours de soin spécifique pour les insuffisants rénaux dont la vulnérabilité requiert souvent une expertise complémentaire : éducation thérapeutique, parcours dédié en médecine, en chirurgie, en rééducation…

Il permet aussi de rappeler que 6 millions de personnes ont les reins malades et l’ignorent. Lorsqu’elles s’en rendent compte, il est souvent trop tard. Les établissements de santé privés de dialyse s’engagent largement dans une démarche d’information sur les traitements de dialyse en centre, à domicile, et surtout de prévention. Il est possible de retarder, voire d’éviter la suppléance.

Il permet enfin de raconter les relations humaines qui se tissent entre les soignants et les soignés et leurs proches au fil des années de séances de dialyse, d’apprentissage de dialyse à domicile, de préparation à la greffe et de décès.

Cette année encore, marquée par la crise sanitaire et frappée par une grave pénurie de soignants, les centres de dialyse de tout statut se sont engagés à un niveau en deçà de leur volonté d’action. Dès l’automne, la FHP-REIN se mobilisera pour embarquer la profession dans une mobilisation forte pour l’édition de cette semaine du rein 2023.

Vincent Lacombe
Président FHP REIN